Cambodia – Angkor wat

Le saviez-vous ?

Le Cambodge, le pays des temples légendaires, des épices, et du bambou qui sert à peu près à tout.

Son histoire est riche des épopées des colons chinois, des envahisseurs Cham, et de grandes batailles avec le Siam. Il vous suffit de visiter les temples entourant Angkor Wat pour être transporte dans ce passé et sentir la puissance de l’empire d’Angkor. Plus tard ce pays devint part de l’Indochine française, et il n’y pas de doute sur le fait que le Cambodge ai joué un rôle majeur, sans pour autant avoir son mot à dire, dans le développement économique de la France. Nous parlons très souvent des anciennes colonies françaises africaines, mais l’Asie du Sud Est y compris le Cambodge semble comme un lointain souvenir. Après la défaite des français face au Vietnam à Dien Bien Phu, notre pays quitta la région. Après une guerre post coloniale, les américains dans leur guerre contre le communisme bombardèrent également le Cambodge et y installèrent un gouvernement à leur botte qui allait favoriser l’arrivée de l’un des pires régimes qui ait jamais vu le jour : Les Khmers Rouges.

Entre 1975 et 1979 quand les Khmer Rouges et Pol Pot à leur tête, dévastèrent cette terre et sa population. Le régime imposa d’une main de fer une stricte politique agraire, qui conduit à l’évacuation de villes entières vers des camps en campagne. Le but était que le Cambodge devienne le premier producteur de riz dans le monde, et le résultat fut désastreux. L’élimination de tous les lettrés, artistes, intellectuels et potentiels opposants au régime devint génocide, et les ravages qui ont été faits se ressentent encore aujourd’hui au Cambodge. Durant ces quatre ans d’horreur, on estime à 2 millions le nombre de victimes du régime, soit un quart de la population de l’époque, du fait de la torture, des exécutions, de la famine et de la malaria.

C’est sans surprise que le Cambodge a l’une de plus grandes concentrations d’ONG dans le monde. Nous nous trouvons dans l’une des plus pauvres provinces du Cambodge, Pursat. La majorité de sa population est rurale et dépend de leur ferme pour vivre. Ils vivent au rythme des saisons qui sont au nombre de deux : La saison sèche et la saison des pluies. D’une moisson à l’autre il est essentiel que toute la famille travaille ensemble pour se nourrir. Cela signifie que de nombreux enfants, si scolarisés, passent leur temps libre dans les champs et y perdent quelque part leur enfance.

Que signifie être un enfant pour vous ? Nous croyons que les enfants doivent avoir leur imagination nourrie, et qu’un enfant devrait voir quelque chose de nouveau chaque jour, des choses qui les font rire, rêver et s’émerveiller ! C’est un élément essentiel de l’enfance et pour grandir en tant qu’être humain ouvert au monde.

Si vous êtes intéressés pour découvrir un peu plus notre initiative, restez connectés sur notre blog, partagez nos histoires et rejoignez-nous dans cette aventure !

Les derniers articles par Bastien Vayssettes (tout voir)

/ Non classifié(e) / Tags: ,

Share the Post

About the Author

Comments

Aucun commentaire pour le moment.

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *