3

Un volontaire finis son 3ème voyages au Cambodge

Malheureusement mon troisième voyage au Cambodge et l’univers de « Tuk Tuk for Children » touche à sa fin, mais ma prochaine aventure est bel et bien en préparation. Bien sûr le travail continue depuis l’Australie, l’objectif actuel est d’essayer de trouver des bienfaiteurs susceptibles d’approvisionner notre stock de jouets.

Ce fut un plaisir de renouer avec mes connaissances ici et de revenir travailler avec les enfants dans les villages aux alentours de Pursat avec le « Tuk Tuk Theatre run ». Par bonheur certain nouveaux jeux que nous avions initié ont connus un fort succès, voir les enfants jouer aux classiques tel que « le ballon dans le tunnel » et le « chassé-croisé » m’ont rappelé des souvenirs de mon enfance. Nous avons aussi utilisé une variante d’une course de relais en intégrant de l’eau, qui bien sûr, s’est accompagnée de cris et rires, surtout quand Adrian s’est pris au jeu, s’assurant que tout les enfants soit trempés. Les parents spectateurs pensant que ce serait mieux avec de nombreux rires et encouragements.

Cette fois ci, je suis resté dans le nouveau centre de TT4C fraichement nommé « Tukquarters ». Une bonne localisation, proche des marchés, des écoles avec qui nous travaillons et des restaurants. Une impasse calme avec une aire de jeux située derrière le grillage attenant, qui a tenu quelques évènements pendant les 2 mois de mon séjour. L’hébergement est agréable, une chambre avec ventilateur et une chambre avec climatisation que j’ai eu la chance d’utiliser. Des toilettes style occidental, une douche, un grand lit et une cuisine extérieure mais couverte m’ont rendu la vie facile. Nous avons aussi construit un four à bois à partir d’un petit récupérateur d’eau en béton, et c’est comme ça que nous avons partagé de monstrueux festins avec les autres volontaires et nos voisins Khmer.

Une nouvelle bourse à lancé TT4C à préparer l’intégration d’un programme pour 6 écoles maternelles dans le secteur. Cela comprend la formation des enseignants, la construction d’environnements solides pour l’apprentissage, et la bibliothèque de livres et jouets. Mayu et Dala ont fait un travail remarquable en présentant le programme aux enseignants et principals locaux, le premier jour officiel de formation est prévu pour début Mai. Avec certaines écoles regroupant jusqu’a 60 enfants par classe, c’est un énorme travail de s’assurer qu’elles soit bien toutes équipées et que le programme correspond à leurs besoins spécifiques. TT4C recherche activement des nouveaux volontaires pour les aider, et j’encouragerais sans hésiter quiconque d’intéressé à contacter Adrian. Les retours sont immesurables et peut être le meilleur des exemples et d’être le receveur de milliers de sourires chaque jour.

La semaine prochaine verra l’arrivée du nouvel an Khmer, et l’excitation grandit. Nous y participerons de bien des façons, les invitations sont nombreuses pour l’unique grand « Barang Tuk Tuk driver » et ses volontaires. Enfin, ce fut un privilège d’être ici et de faire parti d’un groupe de volontaire multi-culturels ayant le même objectif, celui d’essayer de faire la différence pour la vie des enfants au Cambodge.

écrit par Rob McCurdy, traduit en français par Yann Caperan

/ Non classifié(e)

Share the Post

About the Author

Comments

Aucun commentaire pour le moment.

Laissez une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *